Censure

Censure

Internet c’est difficile, et il y a une faille de fonctionnement dans le principe même de l’Internet: Quand on leur pose une question, les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, même quand ils ne sont pas d’accord avec vous. Et ça c’est un problème. Surtout lorsque cela vient perturber une campagne de propagande communication (ne soyons pas méchant gratuitement).

On l’avait déjà vu lorsque la chaine de télévision TF1 avait viré un employé pour faire plaisir au Ministère de la Culture. La première chaine de la télécommande avait sur son site (« TF1 & Vous ») expliqué en quoi cela était bien. Malheureusement pour eux les commentaires des lecteurs n’étaient pas des plus tendres et des plus conciliants. Pour ne pas que cela nuise à son image, les administrateurs du site s’étaient alors lancés dans une grande « opération nettoyage » pour effacer discrètement les commentaires gênants des lecteurs aigris. Messages qui s’étaient retrouvés sur d’autres sites aussi vite grâce à un script récupérant tous les messages postés sur TF1, mettant ainsi bien en valeur le discret nettoyage.

Ces derniers jours c’est au tour du gouvernement français de montrer à quel point il ne comprend pas le fonctionnement d’Internet et a beaucoup de mal à l’accepter. C’est même inquiétant aux vues des volontés fortement exprimées de la France de contrôler Internet et laisse présager un futur difficile si on les laisse faire, avec le grand retour de la Censure d’État.

Pourtant tout cela avait plutôt bien commencé, avec la volonté du gouvernement de communiquer sur Internet pour toucher un public plus jeune, que l’on sait être plus proche et plus sensible à ce média là (par rapport à la radio, les journaux, voir la télé…). Mais après l’idée, les choses sont allées de mal en pis.

D’abord l’utilisation de la plateforme de blog Skyblog pour mettre en ligne son nouvel outil de communication, Waka : Comment perdre toute crédibilité et être la risée de tout le monde en une leçon. ..

Ensuite l’utilisation d’une grammaire approximative et d’un langage que je qualifierais de « particulier », pour ne pas être grossier, ce qui, bien que cela aille plutôt bien avec le reste des blogs sur Skyblog ne va pas du tout, mais alors vraiment pas du tout pour quelqu’un qui voudrait qu’on le prenne un minimum au sérieux. Passons également sur un tutoiement vraiment vulgaire, qui de ce que j’ai vu des réactions des lecteurs, ont un peu l’impression d’être pris pour des cons…

De nombreux autres problèmes ont été pointés du doigt sur divers blogs, comme par exemple les faux commentaires d’utilisateurs (avec de fausses fautes de français…) pour donner un air plus réjoui au site. Mais finalement tout cela n’est pas vraiment important… Il faut apprendre et on fait tous des erreurs. Et puis tout le monde ne peux pas se vanter de ne jamais avoir eu un skyblog, on a tous été ados.

Non le problème arrive lorsque le gouvernement se rend compte que lorsque l’on pose des questions, même en mauvais français, et bien les internautes répondent, donnent leur avis. Ils ne sont pas toujours d’accord et le font savoir, ce qui ébrèche un plan de communication bien huilé.

C’est ce qui s’est passé avec le projet de Carte Musique Jeune (suivre le lien pour plus d’info dessus) pour laquelle sur le site Waka la question était posée: « Tu penses que c’est une bonne idée ? Tu voudrais en bénéficier ? »

Et bien beaucoup de monde semble ne pas aimer l’idée, ne pas vouloir en bénéficier et souhaite le faire savoir, souvent avec des argumentaires pas tendre avec le gouvernement ou le projet.

Et bien que l’équipe du site démente toute censure, les internautes se sont vite rendus compte des larges coupes effectuées dans les commentaires, au point que le nombre de pages de commentaires allait diminuant, ce qui a été relayé sur d’autres site (comme PCInpact). Un site parallèle à même vu le jour qui comme pour l’affaire TF1 récupère tous les commentaires grâce à un petit script, ce qui permet de se rendre compte des mystérieuses disparitions (puisqu’on nous dit qu’il ne s’agit pas de censure…).

Ces effacement « malencontreux » (encore une fois ne soyons pas méchant gratuitement) de commentaires négatifs sur ce site officiel font se poser la question de la considération qu’a le gouvernement pour les participations et les avis des citoyens, du fait qu’il fasse taire les voix dissonantes par rapport à la communication officielle, son incapacité à accepter les critiques et à se remettre en question…

Et par dessus tout cela l’idée même de la censure après avoir demandé l’avis des citoyens laisse comme un mauvais goût en bouche.

Je laisserai chacun se faire son avis sur la question, mais je pense bien que tout le monde à compris que je n’en pense pas moins. Cela montre la volonté de contrôle et de destruction de ce qui ne lui convient pas dans Internet par le gouvernement.

Dernière attaque en date contre Internet en France, bien plus grave et préoccupant d’après moi (et d’autres), la proposition de loi du Sénateur Masson contre l’anonymat des blogueurs voulant leur obliger à révéler nom, mail, adresse et numéro de téléphone. Une proposition de loi portant atteinte à la liberté d’expression sur Internet, ayant été mise en place en Chine, ce qui n’est pas une référence.

Beaucoup de blogueurs choisissent l’anonymat pour des raison personnelles ou professionnelles et je vous invite à signer l’appel lancé par Wikio pour la défense de ce droit à l’anonymat.

Une affaire à suivre !

Mise à jour: Pour plus d’informations bien plus intéressantes sur le sujet, le billet de Maitre Eolas

Crédit photo: art_es_anna (Creative Commons by)

Publicités