No picture
No picture

Aujourd’hui, il est plus que courant de mettre une photo en ligne su son skyblog (l’avantage étant que la photo n’ayant pas de faute d’orthographe elle repose l’œil, ou sur son blog, site, facedebouc, picasa, flickr, DeviantArt… pour n’en citer que quelques uns. Les larges bandes passantes de nos connections Internet nous permettent de mettre en ligne et de visionner quantités de photos quasi-instantanément (seuls les plus anciens se souviennent du charme des premiers temps lorsque la photo se dévoilait, au fur et à mesure, lentement, lignes par ligne tel une amante, enfin bref).

Et pourtant mettre une photo en ligne est tout aussi problématique que de mettre à disposition une musique ou une vidéo, voir même encore plus. S’il est aisé de comprendre et relativement connu qu’il est interdit de mettre à disposition une musique ou une vidéo faite par d’autres sans leur consentement (et il en est de même pour les photos comme on peut s’en douter), il existe beaucoup de restrictions pour les photos qui sont moins connues et très complexes.

La seule photo que vous pouvez mettre en ligne a priori, sans avoir à se poser de question, est la photo que je déconseille fortement de mettre en ligne, et que je suis le moins enclin à faire; c’est une photo de toi, faite par toi dans un environnement neutre et non reconnaissable. (Bon, il y à aussi les photo que tu fais de la nature…)

Pour le reste c’est d’une complication sans nom.

Nota: Je ne prétend pas dans la suite expliquer la totalité du problème ni donner aucune vérité, mais seulement des points particuliers sur un problème très vaste pour donner un aperçu. Si tu es intéressé ou concerné je ne peux que te conseiller de faire de plus amples recherches

Il faut considérer deux points lors de la mise en ligne de photos :

Ne pas contrevenir aux possibles droits sur la photo

Faire respecter vos droits sur la photo

je considèrerais ici que nous sommes l’auteur de la photo, sinon c’est très simple cela dépend sous quelle licence l’auteur à placé la photo.

1/ Est-il autorisé de photographier la tour Eiffel ?

Un exemple un peu extrême(iste) je l’avoue mais pourtant c’est une question que l’on doit se poser.
En effet la seule raison pour laquelle les photographies de Nasreddin devant la tour Eiffel peuvent etre mise son blog sont que la tour Eiffel est un bâtiment ancien.

En photographie les droits sur une œuvre s’appliquent sur les photographie où pour le dire proprement:

Le droit d’auteur s’applique sur toute œuvre où la vision de son auteur transparaît. Cela exclut automatiquement tout scan ou photo précise et exclusive d’une œuvre iconographique.

Ainsi les photographies de la dernière peinture ou sculpture d’un artiste à la mode, de la pochette du dernier disque d’Intel ou de la marque de l’entreprise Chose tombent sous les droits des sus-nommés.

C’est la même chose pour le dernier monument, tour ou toute construction d’un architecte qui tombent dans son droit à l’image.

Et la sanction est la même si l’objet en question se trouve dans la rue, dans un musée, ou où que ce soit (serait-ce l’explication aux panneaux « No Photo » dans les musées ?).

Pour faire simple : Toute reproduction est, en France, soumise au même droits d’auteur que l’original.

Ensuite il y à le droit à l ‘image des personnes présentent sur les photos, dans quels cas faut-il demander l’autorisation des personnes présentent sur les images pour pouvoir publier vos photos?

Là où ce n’est pas trop mal fait c’est que l’on peut répondre rapidement : pas dans tous les cas. Et heureusement ! Imagines dans le cas des photos de foule… Irréalisable.

Pour faire simple, toute personne reconnaissable, même totalement inconnue, possède un droit à l’image sur la photographie, il faut donc soit demander l’autorisation, soit rendre les traits non identifiables.

Ensuite il y a des subtilités si la personne en question n’est pas le sujet de la photo mais est là par hasard et n’a pas de rapport avec le sujet/objet photographié (Inapplicable évidemment si une personne passe devant l’objet photographié et se retrouve donc en premier plan, en plus de vous pourrir votre photo vous ne pourrez plus la publier).

Une autre exception est le cas d’un personnage public. La publication de photo prises lors de l’exercice de leurs fonctions est autorisée.

Bref ce n’est pas simple et mettre une photo en ligne mérite réflexion. Je ne suis pas du tout pour arrêter de mettre en ligne toute photo (moi même j’ai mis en ligne des photos qui ne satisfesaient pas  aux conditions ci dessus) mais au minimum respecter quelques règles de savoir vivre.

Ainsi, par exemple, les photos illustrant ce blog sont des images postées sous licence Creative Commons par leur auteur sous flickr. Et quand aux photos que nous prenons, on peut tout au moins essayer de ne pas publier celles portant atteinte au personnes présentes sur les photos. Se poser la question de savoir si elles auraient été d’accord, si cela ne les compromet pas.

J’en profite pour dire que je n’aime pas du tout le fait que l’on mette une photo de moi sur Internet sans me demander, et je ne supporte pas le fait que ce soit sur un serveur tel que Facebook où l’on perd tout contrôle sur l’image.

Suite dans le prochain article

Crédit photo: wstryder (Creative Commons by)

Publicités