Jiwa
Jiwa

Un jeu de mot pourri, pour parler d’un système en plein boom, la musique en streaming.

En France, le leader incontesté en est le bien connu Deezer (je ne l’aime pas beaucoup, et en tant que dictateur de ce blog je ne ferai donc pas de lien vers lui).

Mais il y en à d’autre qui méritent qu’on se penche (du moins d’un oreille) dessus. Entre autres  Jiwa ou Spotify. Je vais parler de Jiwa…

Tout d’abord, je n’aimais pas particulièrement le streaming à première vue (je suis souvent injuste comme ça…). N’avoir accès à sa musique que connecté à Internet est dommage je trouve, et pour alléger leurs coûts la qualité de la musique est mauvaise (128 kbits au maximum sur Deezer, ce qui est considéré comme de la mauvaise qualité d’un point de vue totalement subjectif)

MP3

MP3

L’article de Wikipédia donne plus de détails sur la qualité des morceaux (plus de 128kbits, pour une qualité seulement bonne)

Aujourd’hui, ces modèles peinent encore à trouver un équilibre économique, et pour exister verse de grosses sommes d’argent à la SACEM, et aux majors avec lesquels ils passent des contrats. Aucun revenu n’arrive directement dans la poche des artistes !! Indirectement je ne sais pas, peut-être, je l’espère, mais honnêtement j’ai des doutes…

Les pressions exercées par les majors (les grosses entreprises de la musique) sur ces sites tendent à imposer plus de publicités, et sans doute à venir des publicités audio lors de l’écoute de la musique, ce que j’aurais du mal à accepter.

Deezer à un autre gros défaut à mes yeux, l’inscription est devenue obligatoire. De là à la création d’un base de donnée sur ce qu’écoute Untel ou Untel il n’y a qu’un pas que je franchirai sans crainte (sans crainte? Bien au contraire). Que ces données passent dans d’autres mains je n’irai pas jusque là sans avoir lu les conditions d’utilisation du site (et je ne l’ai pas fait), mais l’idée doit être tentante pour les majors pour savoir quoi surveiller sur les réseaux de p2p.

Et puis je ne supporte pas qu’on m’oblige à faire quelque chose ! Je veux bien m’inscrire si c’est facultatif, mais si c’est obligatoire non, il n’en est pas question.

Alors pourquoi me suis je intéressé au streaming d’un coup d’un seul ? A cause d’un ami, comme bien souvent, qui m’a conseillé d’écouter le dernier disque d’Olivia Ruiz (je vous casse le suspens de suite, l’histoire fini mal, j’ai pas beaucoup accroché à son dernier album…).

Je n’aimais pas spécialement ces précédents albums, donc mon but était juste d’écouter une ou deux fois l’album pour connaître, et avoir un avis dessus.

Et c’est ainsi que tout à commencé. Les sites de streaming font fureur, pour une fois au lieu de télécharger l’album illégalement pour pouvoir l’écouter je vais le faire sur un site de streaming légal, ce sera bien mieux (oui j’aime bien faire des trucs dans la légalité parfois, je suis un peu foufou..).

Mais il y avait une condition à cela, il fallait que la musique soit de suffisamment bonne qualité pour être inécoutable. J’ai donc écarté d’emblée le choix de Deezer et sa musique franchement mauvaise pour trouver autre chose.

Une brève recherche sur Ixquick (en accès sécurisé https, non enregistrement de mon adresse IP, un minimum pour une recherche Internet) me renvoya Jiwa (qui veut dire âme en sanscrit), qui en plus d’un catalogue acceptable et en grosse augmentation délivre de la musique encodée par leurs soins à 192kbits VBR. Le minimum syndical requis pour écouter de la musique (qualité pas très bonne mais bonne). J’avais trouvé mon bonheur. En plus le site est plutôt léger, simple et clair (bien que le soir même de ma découverte il ait changé pour se transformer un peu plus en une grosse usine compliquée comme Deezer). Bon les publicités sont un peu intrusives et font mal aux yeux, mais c’est grâce à cela que je le site survit pour l’instant (même si je ne crois pas au modèle de la pub sur le long terme… à quand une licence créative qu’il sorte quelque chose de positif de tout cela, et que les artistes touchent plus d’argent que les majors et la SACEM).

Et voilà, tout ça pour vous conseiller d’aller faire un tour du coté de Jiwa car rien ne vaut de la musique de bonne qualité, et autre avantage l’inscription n’est pas obligatoire pour écouter la musique (et ça c’est très important).

Et j’en profite pour passer une annonce, je cherche un site (légal) permettant d’acheter la musique à un prix raisonnable, dont les bénéfices sont reversés essentiellement aux artistes et non aux majors, de très bonne qualité, sans DRM, en format non compressé ou en format Libre ogg, et téléchargeable par les réseaux BitTorrent… J’ai pas encore trouvé (pourtant j’ai pas l’impression d’en demander beaucoup, juste ce qui est logique…).

Jiwa

Jiwa

Publicités